BENZENE ET LEUCEMIE AIGUE LYMPHOBLASTIQUE

Article paru en 2013-12-01Dossier thématique : BENZENE
Auteur(s) : GARNIER R.
Editeur : ARCHIVES DES MALADIES PROFESSIONNELLES
N° Revue : 6
N° pages : 657-658

Description :

La reprise de travail d’un salarié d’une raffinerie, en rémission d’une leucémie aiguë lymphoblastique , paraît inenvisageable et ce malgré une exposition au benzène à des taux très inférieurs aux seuils réglementaires : ceci du fait de l’absence de seuil de l’effet cancérigène du benzène.

Mot-clés