VIBRATIONS MAIN BRAS

Imprimer
Mis à jour le novembre 2017

Les informations fournies par cette fiche sont indicatives, sans valeur légale et sans caractère obligatoire.

Définition de la nuisance ou situation dangereuse

Mouvement  oscillatoire  caractérisé  par  sa fréquence,  son  amplitude,  sa  vitesse  et  son accélération  (m/s2) transmis aux membres supérieurs et à la ceinture scapulaire par l’intermédiaire des mains qui tiennent l’outil.

Danger

Pathologies :

  • Les vibrations transmises au système main – bras sont à l’origine du « syndrome des vibrations » regroupant les affections ostéo-articulaires : arthrose hyper-ostosante du coude, ostéonécrose du semi-lunaire (maladie de Kienböck), ostéonécrose du scaphoïde (maladie de Köhler), et les troubles angioneurotiques (syndrome de RAYNAUD). Ces pathologies sont indemnisées au titre de la MP n° 69.

On rencontre plus  fréquemment les affections ostéo-articulaires des membres supérieurs lors d’exposition à des vibrations main bras de 30 à 60 Hz, alors que les troubles vasculaires des membres supérieurs surviennent préférentiellement lors d’exposition à des vibrations de  40 à 200 Hz

Critères :

  • L’importance et la latence des troubles dépendent de la direction, de l’amplitude du phénomène vibratoire, de la durée d’exposition, de la nature de l’activité, de la posture du salarié, du couplage main-machine et du couplage main-bras.
  • Pour caractériser la contrainte vibratoire globale, on calcule l’accélération équivalente en mètres par seconde carrée (m/sec²) qui tient compte de l’effet cumulatif des vibrations tridirectionnelles et multifréquentielles.
  • Des normes et directives permettent de quantifier l’importance de l’exposition :

* Normes Françaises : E 90-399, E 90-400, E 90-401 1/2 et ENV 25349. 
* Normes Internationales : ISO 2631 1/2/3 et 5349.
*Directive européenne n° 26-2001.

  • Le Décret n° 2005-746 du 4-7-05 relatif aux prescriptions de santé et de sécurité applicables en cas d’exposition des travailleurs aux risques dus aux vibrations mécaniques fixe la valeur d’exposition journalière rapportée à une période de référence de huit heures à 5 m/sec² pour les vibrations transmises aux mains et aux bras. La valeur déclenchant l’action de prévention est fixée à 2,5 m/sec² pour les vibrations transmises aux mains et aux bras.

Tâches et postes

De nombreux métiers du BTP exposent aux nuisances vibratoires.

 

Activités et situations de travail

Postes de travail

Utilisations d’outils vibrants :
marteau piqueur, perceuse, tronçonneuse bois et fer, aiguille vibrante, polisseuse, clé à choc, visseuse, meuleuse, ponceuse vibrante, riveur, grignoteuse, burineur, débroussailleuse, écorceuse, engins non portés des TP, plaques vibrantes …
Manoeuvre, maçon bâtiment, coffreur bancheur, menuisier d’atelier et poseur, métallier d’atelier et poseur, ouvrier de démolition, couvreur zingueur, carreleur, plâtrier peintre, plombier, chauffagiste, électricien, manoeuvre TP, conducteur d’engin non portés….

Fiches FAST liées

  • Agent Assainissement Décontamination Nucléaire
  • Agent Entretien Autoroutier
  • Agent Maintenance Equipements Industriels
  • Agent Préfabrication Béton
  • Applicateur Revêtement Surface Résine Synthétique
  • Ascensoriste
  • Boiseur Galerie
  • Canalisateur Forage Horizontal : Fonçage, micro tunnelier
  • Canalisateur Forage Horizontal : Foreuse
  • Canalisateur Tranchée Ouverte
  • Carreleur Mosaïste- Fiche en cours de réactualisation
  • Catenairiste
  • Chalumiste
  • Charpentier Structures Métalliques
  • Chaudronnier Métaux Tôlier
  • Coffreur Bancheur
  • Coffreur Boiseur
  • Conducteur Centrale Béton Non Automatisée
  • Conducteur Malaxeur Projeteur Enduit
  • Conducteur Non Porté Petit Engin Chantier Bâtiment
  • Conducteur Non Porté Petit Engin Chantier TP
  • Conducteur Régleur Raboteuse
  • Cordiste/Travaux Accès Difficiles
  • Couvreur Zingueur
  • Desamianteur
  • Egoutier
  • Façadier Enduiseur
  • Façadier Ravaleur Ragréeur
  • Foreur Scieur Béton
  • Foreur Sondeur Injecteur
  • Habilleur Façade
  • Installateur Chauffage Ventilation Climatisation (CVC)
  • Installateur Sanitaires /Chauffage Climatisation/Energies Renouvelables
  • Maçon Fumiste
  • Maçon TP (Fiche en cours d'actualisation)
  • Marqueur Chaussée
  • Mécanicien Maintenance Engins-Matériels BTP/Carrière
  • Menuisier Aluminium
  • Menuisier Bois Assemblage Finition
  • Menuisier Bois Fabrication Bâtiment / agencement
  • Menuisier Charpentier Bois
  • Menuisier Charpentier Maison Ossature Bois (MOB)
  • Menuisier Poseur Bâtiment /Agencement
  • Miroitier
  • Monteur Cableur Raccordeur Fibre Optique
  • Monteur Echafaudage
  • Monteur Électricien Bâtiment
  • Monteur Electricien Réseau Aéro Souterrain
  • Monteur Levageur Grue
  • Opérateur de Maintenance de Voies Ferrées Urbaines
  • Opérateur Déconstruction / Démolisseur
  • Opérateur Train de renouvellement voies ferrées
  • Opérateur Tunnelier
  • Opérateurs Gazoduc
  • Ouvrier exécution TP
  • Parqueteur
  • Peintre Applicateur Revêtement
  • Peintre Façadier
  • Peintre Métaux
  • Plaquiste
  • Ponceur Polisseur Sol Marbre
  • Ponceur Vitrificateur Parquet
  • Poseur Bordures
  • Poseur Glissière Sécurité
  • Poseur Monuments Funéraires
  • Poseur Plafond Suspendu
  • Poseur Plancher Technique
  • Poseur Sols Souples
  • POSEUR VOIE FERRÉE - ( (réseau ferré National )
  • Poseur Voies Tramway
  • Préposé Tir Explosif
  • Projeteur Béton
  • Scaphandrier Plongeur
  • Serrurier Métallier
  • Soudeur Aluminothermie
  • Tailleur Pierre
  • Technicien Maintenance Chauffage Ventilation Climatisation
  • Technicien Maintenance Eolienne
  • Traiteur Charpente Bois en Place
  • Tuyauteur

Niveau d'exposition

Temps : durée - fréquence

Exposition

Permanente

Fréquente

Intermittente

Occasionnelle

%

> 70

> 30

> 5

< 5

Jour

> 6 heures

> 2 heures

> 30 mn

< 30 mn

Semaine

> 3 jours

> 1 jour

> 2 heures

< 2 heures

Mois

> 15 jours

> 6 jours

> 1 jour

< 1 jour

Année

> 5 mois

> 2 mois

> 15 jours

< 15 jours

Intensité

Pour les vibrations transmises aux membres supérieurs, les articles R. 4443-1 et R.4443-2 du Code du travail fixent 2 valeurs seuils d’exposition journalière (pour 8 heures de travail quotidiennes) :

  • une valeur déclenchant l’action de prévention, nécessitant la mise en œuvre de mesures pour réduire les expositions, fixée à 2,5 m/s2.
  • une valeur limite ne devant jamais être dépassée, fixée à 5,0 m/s2 

L’outil OSEV (outil simplifié de l’évaluation de l’exposition aux vibrations main-bras) conçu par l’INRS permet d’évaluer le risque vibratoire auquel est soumis un opérateur. Il permet d’estimer rapidement l’exposition vibratoire journalière transmise par une ou des machine(s) vibrante(s) tenue(s) ou guidée(s) à la main.
 

Conditions d'exposition

Matériaux

Pierre, bois, fer … tous les matériaux peuvent être travaillés. La nuisance vibratoire sera d’autant plus importante que le matériau sera dur et la machine outil non suspendue.

Matériels

L’intensité vibratoire dépend de la machine utilisée, de sa vétusté, de son état d’entretien et du type de travail effectué.

Cofacteurs environnementaux

Le froid est révélateur des troubles circulatoires et notamment du syndrome de RAYNAUD ce qui explique la prédominance des troubles le matin et en hiver.

Facteurs individuels

Antécédent de fracture du scaphoïde, troubles angio-neurotiques (maladie ou syndrome de Raynaud), canal carpien (bien que pris en charge en MP n° 57), neuropathies périphériques métaboliques (diabète) ou toxiques (plomb, solvants, tabac), cubitus court (prédisposition au Kienböck), affections articulaires déjà constituées (arthrose).

Barème de décision

Critères complets

Les coefficients de pondération s'additionnent : proposition d'action médicale renforcée pour un total supérieur ou égal à 5.

Conditions d’exposition

Permanente

Fréquente

Intermittente

Occasionnelle

Matériaux        

Fer, métal, pierre, béton

2

2

1

1

Bois, plastique, placoplâtre

1

1

0

0

Matériel</>
       

Aiguille vibrante

2

2

1

0

Visseuse, perceuse

3

2

1

1

Polisseuse, clé à choc, meuleuse, ponceuse vibrante, tronçonneuse à bois suspendue, riveur, grignoteuse, débroussailleuse

3

2

2

0

Perceuse à percussion, brise béton anti-vibratile

3

3

2

1

Ecorceuse

3

3

3

2

Tronçonneuse bois non suspendues, brise béton non suspendu

3

3

3

3

Cofacteurs individuels        

Syndrome de RAYNAUD

3

3

2

1

Canal carpien

3

3

2

1

Antécédents fracture scaphoïde 

1

1

1

1

Tabagisme

1

1

0

0

Cofacteurs environnementaux        

Travail au froid

1

1

0

0

Mauvais entretien ou usure des machines

2

1

1

0

Critères simples

Machine outil portative (MOP) non suspendue, MOP suspendues utilisées plus de 20 % du temps, activité permanente

Contenu des actions

Suivi règlementaire

Suivi individuel de l’état de santé des travailleurs

Suivi individuel renforcé : non concerné (Décret 2016-1908 du 27 décembre 2016, Art R. 4624-23  du CT)
 L’employeur a la possibilité de déclarer, en cohérence avec son évaluation des risques retranscrite dans son DU, les postes présentant des risques particuliers pour la santé ou la sécurité du travailleur après avis du médecin du travail, du CHSCT ou à défaut des DP s’ils existent.

Travaux interdits

Travaux interdits aux moins de 18 ans : Décret 2013-915 du 11 octobre 2013 : concerné.

Un jeune de 15 à 18 ans, employé ou en formation professionnelle, ne peut pas effectuer des travaux l’exposant à un niveau de vibration de 2,5 par mètre/seconde² par jour pour les vibrations transmises aux mains et aux bras.

Travaux interdits aux salariés en CDD (contrat à durée déterminée) et aux salariés temporaires (D4154-1 du CT) : non concerné

Surveillance post professionnelle

Arrêté du 6 décembre 2011 modifiant l’arrêté du 28 février 1995 : non concerné

Modalités du suivi individuel de l'état de santé

Visite d’information et de prévention initiale

  • Réalisée par un professionnel de santé (infirmier en santé travail, collaborateur médecin, interne en médecine du travail, médecin du travail) selon le protocole établi. Dans les 3 mois suivant l’affectation au poste ou avant l’affectation pour les travailleurs de nuit et les jeunes de moins de 18 ans hors risques soumis à dérogation. Orientation systématique vers le médecin du travail pour les femmes enceintes, les travailleurs reconnus handicapés, en invalidité ou si l’âge, l’état de santé, les conditions de travail et/ou les risques professionnels le nécessitent.
  • Accorder une attention particulière aux personnes présentant des antécédents de fracture du scaphoide, de troubles angio-neurotiques (maladie ou syndrome de Raynaud), de canal carpien, de neuropathies périphériques métaboliques (diabète) ou toxiques (plomb, solvants, tabac), un cubitus court (prédisposition au Kienböck), des affections articulaires déjà constituées (arthrose).
  • Information sur le risque, sur les moyens de prévention et sur le suivi médical

Périodicité de la Visite d’information et de prévention

  • Réalisée par un professionnel de santé (infirmier en santé travail, collaborateur médecin, interne en médecine du travail, médecin du travail) selon le protocole établi. Au maximum tous les 5 ans ou au maximum tous les 3 ans pour les travailleurs reconnus handicapés, en invalidité, les travailleurs de nuit ou si l’âge, l’état de santé, les conditions de travail et/ou les risques professionnels le nécessitent.
  • Rechercher des atteintes débutantes d’un « syndrome des vibrations » : troubles vasculaires, ostéo-articulaires, neurologiques et musculaires. L’interrogatoire minutieux mettra en évidence un syndrome précoce de RAYNAUD, des troubles récents de la sensibilité ou des problèmes articulaires à type de raideurs ou de douleurs. L’examen clinique recherchera des signes cutanés distaux, des troubles de la sensibilité ou une gêne fonctionnelle articulaire qui sera suivie d’un examen de la mobilité des articulations. Les troubles neuro-vasculaires seront quantifiés selon l’échelle de STOCKHOLM (cf tableau suivant).
  • Echelle de STOCKHOLM :

Stade

Symptômes de l’atteinte neurologique

0 Exposé aux vibrations mais pas de symptômes
1 Paresthésies intermittentes avec ou sans douleur
2 Paresthésies intermittentes ou persistantes,réduction de perception sensitive
Paresthésies intermittentes ou permanentes,réduction et / ou de la dextérité manipulative

Traçabilité des expositions:

Renseigner le dossier médical individuel.

Depuis la loi 2015-994 du 17 août 2015, l’employeur n’a plus à établir de fiche individuelle de prévention des expositions mais doit déclarer de façon dématérialisée à la caisse d’assurance retraite les expositions des salariés aux facteurs de pénibilité au-delà de certains seuils fixés par décret, seuils appréciés après application des mesures de protection collective et individuelle.

Prévention

Prévention collective

Recherche, évaluation des sources de vibrations ; évaluation avec l’outil OSEV… Conseil aux entreprises sur les seuils à respecter compte tenu de l’intensité de la nuisance, sur le matériel adapté (poignées anti-vibratiles, machines outils suspendues…).

Prévention individuelle

Les gants antivibratiles ne sont pas efficaces.

Réparation

• TRG n° 69 : main-bras. 

Remarques

Décret n° 2005-746 du 4-7-05 relatif aux prescriptions de sécurité et de santé applicables en cas d’exposition des travailleurs aux risques dus aux vibrations mécaniques et modifiant le code du travail.

Loi n° 85-610 du 18 juin 1985 autorisant l’approbation de la convention internationale du travail n° 148 concernant la protection des travailleurs contre les risques professionnels dus à la pollution de l’air, au bruit et aux vibrations sur les lieux de travail.

 

Fiches Métrologie liées

Bibliographie

Pour en savoir plus

Autres sources ou documents / outils en ligne:

Guide CE des bonnes pratiques en matière de vibrations globales du corps (2006)
Exposition aux vibrations du corps entier sur le lieu de travail – CROSH
www.inrs.fr 

Mot-clés