CONDUCTEURS D’ENGINS MOBILES : VIBRATIONS, PLEIN LE DOS