L’INTERCURRENCE D’UNE INAPTITUDE ET D’UN PROJET DE RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL