AMIANTE : LES PRECAUTIONS POUR TRAITER UN FLOCAGE

Article paru en 1991-09-01Dossier thématique : SECURITE
Auteur(s) : BOY D.
Editeur : LES CAHIERS TECHNIQUES DU BATIMENT
N° Revue : 129
N° pages : 37-39

Description :

Toutes les règlementations existantes dans le monde ont en commun une obligation de résultats : le chantier ne peut être réceptionné qu’après une analyse de l’air montrant qu’il ne reste pas plus de X particules d’amiante par litre, X varie selon les pays. Le plus souvent la première phase d’arrachage d’un flocage est l’imprégnation du flocage avant grattage de l’amiante. Puis pulvérisation dans l’atmosphère d’un produit fixant qui accélère la décantation des fibres puis imprégnation des déchets avant arrachage et brossage en phase humide des surfaces traitées. On peut utiliser aussi une méthode de neutralisation. Dans tous les cas, les mesures de protection individuelle très strictes doivent obligatoirement être prévues.

Mots-clés