AUDITION : L’AMPLIFICATEUR COCHLEAIRE, SYNTHESE DES ACQUIS PHYSIOLOGIQUES RECENTS

Article paru en 1992-03-01Dossier thématique : GENERALITE
Auteur(s) : CAMPO P.
Editeur : DOCUMENTS POUR LE MEDECIN DU TRAVAIL
N° Revue : 49
N° pages : 15-22

Description :

En France, la maladie professionnelle la plus répandue est la surdité. La Médecine du Travail porte donc une attention toute particulière à l’audition des travailleurs. De nouveaux examens audiométriques rapides, tels que le recueil et l’analyse d’oto-émissions ou l’altération des produits de distorsion acoustique, voient le jour. Ces examens de dépistage s’appuient essentiellement sur les propriétés physiologiques de la cochlée. La compréhension de l’amplification cochléaire et des otoémissions est une condition sine qua non à l’utilisation et l’analyse des données acquises à l’aide de ces nouveaux outils audiologiques, qui se généraliseront sans doute dans un proche avenir.

Mots-clés