BRULURES ELECTRIQUES PAR ACCIDENTS DU TRAVAIL A EDF : UNE REVUE DE 938 CAS SURVENUS DURANT LA DECENNIE 1980-1989

Article paru en 1991-12-01Dossier thématique : BRULURE
Auteur(s) : GOURBIERE E., LAMBROZO J.
Editeur : ENERGIES SANTE EDF GDF
N° Revue : 3
N° pages : 365-379

Description :

Les auteurs présentent une étude rétrospective de neuf cent trente-huit cas de brûlures électriques d’origine professionnelle survenues parmi le personnel d’Electricité de France durant la décennie 1980-1989. Les causes habituelles des accidents sont des erreurs humaines. Trois catégories de brûlures ont été distinguées. Les brûlures par arc électrique, de loin les plus fréquentes (79,3 %), sont localisées électivement aux mains et à la face, en particulier à l’oeil. Les brûlures électrothermiques par électrisation représentent 12,9 % des cas. Ces brûlures d’étendue apparente souvent minimes peuvent être très profondes car elles intéressent toutes les structures tissulaires situées sur le trajet du courant. Les brûlures mixtes associent des lésions par arc et par électrisation.

Mots-clés