ENVIRONNEMENT. INCINERATION DES DECHETS MENAGERS : DES RIVERAINS EXPOSES AUX DIOXINES ET A D’AUTRES TOXIQUES ?

Article paru en 2010-10-01Dossier thématique : DECHET
Editeur : LA REVUE PRESCRIRE
N° Revue : 324
N° pages : 782-783

Description :

Selon une étude réalisée en France en 2005, les personnes ayant résidé plusieurs années à proximité d’usines d’incinération d’ordures ménagères ont une surimprégnation par les dioxines, en cas de consommation de produits alimentaires issus d’animaux élevés à proximité d’incinérateurs anciens et polluants. Il n’est pas apparu de surimprégnation par inhalation. Les usines d’incinération d’ordures ménagères émettent des substances potentiellement nocives qui ne sont pas entièrement contrôlées par les normes plus strictes s’appliquant en France depuis Décembre 2005.

Mot-clés