ETUDE DE L’ASTREINTE CARDIO VASCULAIRE DU RIPEUR PAR ENREGISTREMENT DE LA FREQUENCE CARDIAQUE SUR 24 HEURES

Article paru en 1996-02-01Dossier thématique : ETUDE DE POSTE
Auteur(s) : BOULAMERY B., CHAMOUX A.
Editeur : ARCHIVES DES MALADIES PROFESSIONNELLES
N° Revue : 1
N° pages : 63-64

Description :

L’étude réalisée en 1988-1989 met en évidence que la fréquence cardiaque ne suffit pas pour qualifier la pénibilité de l’ensemble de la profession de ripeur. L’analyse des contraintes, tournée par tournée, corrélée aux indices cardiaques permet une approche des facteurs de la charge de travail.

Mot-clés