FACTEURS DE RISQUES BIOMECANIQUES, PSYCHOSOCIAUX ET PERSONNELS DE SYNDROME DE LA COIFFE DES ROTATEURS DANS UNE POPULATION SALARIEE

Article paru en 2012-04-01Dossier thématique : EPAULE
Auteur(s) : ROQUEMAUREL DE A., DESCATHA A.
Editeur : ARCHIVES DES MALADIES PROFESSIONNELLES
N° Revue : 2
N° pages : 169-170

Description :

L’étude observationnelle transversale entre 2002 et 2005 à Angers inclut 3 710 salariés volontaires chez lesquels a été recherché un syndrome de la coiffe des rotateurs au cours de leur visite périodique. Un auto-questionnaire a précisé les facteurs de risques personnels et professionnels. La prévalence de l’atteinte était de 6,6 % chez les hommes et de 8,5 % chez les femmes d’âge moyen 38,7 ans. Il en ressort que l’abduction du bras est un facteur de risque professionnel important et que les facteurs psychosociaux apparaissent également significatifs dans l’étude.

Mots-clés