HORLOGES CELLULAIRES. COMMENT ELLES CONTROLENT NOS RYTHMES ET NOTRE SANTE

Article paru en 2014-06-01Dossier thématique : TRAVAIL POSTE
Auteur(s) : KLINGER C., LEVI F., DEBROISE A.
Editeur : LA RECHERCHE
N° Revue : 488
N° pages : 26-39

Description :

Manger à pas d’heure, dormir peu ou travailler la nuit : ces comportements dérèglent nos horloges biologiques, favorisent diabète et obésité. Chacun de nos organes, chacune de nos cellules, en possède une, qui suit un rythme d’environ 24 heures. De ces rythmes si profondément ancrés, les médecins savent désormais tirer parti. Pour soigner plus efficacement, en administrant des traitements aux heures les plus favorables. Mais aussi pour mieux comprendre les pathologies – obésité et diabète en tête. Après la chronobiologie, voici venu le temps de la chronomédecine.

Mots-clés