LA DEPRESSION CHEZ L’ALCOOLIQUE

Article paru en 1993-05-01Dossier thématique : ALCOOLISME
Auteur(s) : LEJOYEUX M.
Editeur : PANORAMA DU MEDECIN
N° Revue : 3809
N° pages : 20-21

Description :

La consommation excessive d’alcool s’accompagne très souvent de dépression. Les patients alcooliques, par ailleurs, tentent souvent de rationaliser, voire de justifier leur consommation pathologique d’alcool en suggérant que celle-ci est secondaire à une dépression.

Mots-clés