LA GAMMA GT EST PLUS SENSIBLE QUE LA MACROCYTOSE POUR LE DEPISTAGE DE L’ALCOOLISME CHRONIQUE

Article paru en 1982-01-01Dossier thématique : GENERALITE
Auteur(s) : SICOT C.
Editeur : LE QUOTIDIEN DU MEDECIN
N° pages : 23-26

Description :

L’interrogatoire des sujets intempérants étant peu fiable, on dispose de deux marqueurs biologiques de l’alcoolisme chronique : le dosage de la Gamma GT et la mesure du VGM.

Mots-clés