LE MESUSAGE DES SUBSTANCES PSYCHOACTIVES EN MILIEU DE TRAVAIL : UN BESOIN DE RECOMMANDATIONS POUR LES ACTEURS DES EQUIPES DE SANTE AU TRAVAIL ET DEPISTAGE ET GESTION DU MESUSAGE DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES (SPA) SUSCEPTIBLES DE GENERER DES TROUBLES DU COM

Article paru en 2013-06-01Dossier thématique : TOXICOMANIE
Auteur(s) : PAIRON J.C., GEHANNO J.F., PARIS C., SFMT
Editeur : ARCHIVES DES MALADIES PROFESSIONNELLES
N° Revue : 3
N° pages : 240-270

Description :

Dans la loi de Juillet 2011 de la réforme des services de santé au travail, les actions de prévention de la consommation d’alcool et de drogues en milieu professionnel font clairement partie des missions des services de santé au travail. Le législateur, après avoir abrogé des textes réglementaires devenus obsolètes, renvoie au concept de «recommandations de bonnes pratiques existantes»… En réponse à une sollicitation de la Société française d’alcoologie, la Société française de médecine du travail a participé à l’élaboration de telles recommandations sur la thématique du dépistage et de la gestion du mésusage de substances psychoactives en milieu de travail. Recommandations de bonnes pratiques selon cinq axes jugés prioritaires : Etat des connaissances sur l’usage des substances psychoactives en milieu professionnel, déterminants du milieu professionnel susceptibles de modifier cette consommation, conditions et modalités de repérage de la consommation de substances psychoactives en milieu professionnel, conditions et modalités du dépistage biologique de consommation de substances psychoactives en milieu professionnel, gestion des troubles du comportement liés à la consommation de substances psychoactives en milieu professionnel.

Mots-clés