LES EMPLOIS SEMI-PROTEGES, UN LEVIER POUR L’INSERTION PROFESSIONNELLE ET SOCIALE DES TRAVAILLEURS HANDICAPES

Article paru en 1993-02-01Dossier thématique : HANDICAPE
Auteur(s) : ZRIBI G.
Editeur : READAPTATION
N° Revue : 397
N° pages : 21-23

Description :

Des formules de travail protégé plus souples que l’atelier protégé ou le CAT peuvent faciliter l’intégration des travailleurs handicapés -ateliers protégés en entreprise, emplois bénéficiant d’abattements de salaires justifiés par le handicap-. Les difficultés se situent plutôt au niveau de l’absence de « ponts » entre les entreprises et les travailleurs handicapés. Le médecin du travail peut faciliter la communication.

Mots-clés