NEVRITE OPTIQUE ET DICHLOROMETHANE

Article paru en 2015-04-01Dossier thématique : CHLORURE DE METHYLENE
Auteur(s) : GARNIER R.
Editeur : ARCHIVES DES MALADIES PROFESSIONNELLES
N° Revue : 2
N° pages : 167-169

Description :

Question réponse autour d’un cas de névrite optique rétrobulbaire chez un conducteur de machine offset : seul le trichloroéthylène peut être imputable par le biais de son métabolite le dichloroacéthylène.

Mots-clés