OPINIONS, ATTITUDES ET PRATIQUES DES MEDECINS DU TRAVAIL VIS A VIS DE LA PREVENTION, DU DEPISTAGE ET DE LA DECLARATION DES CANCERS PROFESSIONNELS DANS DEUX REGIONS FRANCAISES

Article paru en 2011-09-01Dossier thématique : CANCER PROFESSIONNEL
Auteur(s) : VERGER P., FONTAINE B., FALCY M.
Editeur : DOCUMENTS POUR LE MEDECIN DU TRAVAIL
N° Revue : 127
N° pages : 409-419

Description :

Les cancers représentent la première cause de décès en France, devant les maladies cardio-vasculaires. De 4 à 8,5 % d’entre eux seraient d’origine professionnelle. Deux enquêtes régionales ont été réalisées afin de mieux connaître les opinions, attitudes et pratiques des médecins du travail vis-à-vis de la prévention, du dépistage et de la déclaration des cancers professionnels. 380 médecins du travail et de prévention de la région PACA et 208 de la région Nord-Pas de Calais ont été interrogés. La principale pathologie rencontrée concerne la souffrance mentale, surtout dans les services interentreprises. Viennent ensuite les atteintes rachidiennes et ostéo-articulaires, les atteintes auditives et les atteintes cardio-vasculaires. Entre 1 et 2 % des médecins signalent être confrontés à des salariés atteints de cancers professionnels. De 25 à 33 % des médecins estiment que l’évaluation du risque cancérogène n’est jamais ou rarement réalisée. Le principal obstacle de la prévention du risque cancérogène est sa sous-estimation.

URL : http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=TF%20195

Mots-clés