PREVENTION DE LA MALADIE ET DES RISQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL (EXEMPLE D’UGINE ACIER)

Livre paru en 1986-12-01
Auteur(s) : ROCHE P.
Editeur : MEMOIRE
N° Revue : 1986

Description :

Plus on a un travail intéressant, plus le travail est léger, plus on est content et moins on est malade. L’inverse serait vrai également. Il vaut mieux être beau, riche et bien portant que laid, pauvre et malade. Le médecin du travail étant à la solde de la direction, il est préférable de confier la santé au travail aux travailleurs et aux médecins mutualistes (voir page 32 : on a complètement oublié le médecin du travail).

Mots-clés