QUESTION REPONSE. CANCER DU SEIN : LE TRAVAIL DE NUIT EST UN FACTEUR DE RISQUE

Article paru en 2010-09-01Dossier thématique : CANCEROLOGIE
Auteur(s) : GARNIER R.
Editeur : LE CONCOURS MEDICAL
N° Revue : 13-14
N° pages : 591

Description :

Une salariée retraitée née en 1945 a eu un cancer du sein traité en 2009 par tumorectomie, radiothérapie et hormonothérapie. Quel est le lien éventuel avec son travail ? Autrefois linotypiste et exposée à des vapeurs de plomb, elle a également été exposée au rayonnement ultraviolet dans le cadre de son travail, pendant douze ans. Elle a terminé sa carrière comme veilleuse de nuit pendant six ans. Le travail de nuit est un facteur de risque de cancer du sein identifié dans plusieurs études épidémiologiques. Toutes les revues récentes de la littérature concluent à des preuves limitées d’un lien causal entre travail de nuit et cancer du sein.

Mot-clés