QUESTION-REPONSE : SURVEILLANCE DE SALARIES EXPOSES AU FIOUL LOURD DANS UNE CENTRALE THERMIQUE

Article paru en 2007-09-01Dossier thématique : SUBSTANCE DANGEREUSE
Auteur(s) : TESTUD F.
Editeur : ARCHIVES DES MALADIES PROFESSIONNELLES
N° Revue : 4
N° pages : 420-421

Description :

L’évaluation des risques est primordiale. On retiendra l’absence de volatilité des HAP à la température de mise en oeuvre du fioul. Il n’y a pas de recommandation validée pour la surveillance des salariés exposés aux HAP. En cas d’exposition, on peut proposer un examen cutané soigneux, une radiographie pulmonaire ainsi qu’un compte d’Addis avec cytologie urinaire. Il n’y a pas de consensus sur la périodicité de ces examens pas plus que sur l’âge le plus favorable pour les débuter. La biométrologie reste d’interprétation difficile.

Mots-clés